Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 21:42
La g-butyrolactone (GBL) est un solvant à peinture venu 15 euros la bouteille dans certaines boites Montpellieraines. C'est le moment de faire un petit peu de chimie organique. Tout d'abord, malgré les conseils stupides que donne Wikipedia ("Son caractère hautement acide impose une haute dilution préalable à toute consommation") il est interdit de consommer les produits chimiques (au moins dans l'industrie des solvants à peinture!). Le GBL conommé car c'est un précurseur de l'acide y-hydroxybutyrique (GHB). La transformation de la GBL en GHB peut ce faire chimiquement par hydrolyse (voir mécanisme proposé) soit biologiquement grâce à des enzymes (des lactonases).



Le GHB est lui un neurotransmetteur qui agit donc au niveau des synapses (les connexions entre neurones). Le GHB jouerait un rôle dans les cycles du sommeil, la régulation de la température corporelle, le métabolisme cérébral du glucose, la mémoire et la protection du système nerveux central contre l'hypoxie. Après ingestion, le GHB est rapidement absorbé, sa demi-vie dans l'organisme est très courte et dose dépendante (on n'en détecte plus dans les urines au bout de 12 h pour des doses supérieures à 5 g). La GHB est aussi appellé "ecstasy liquide" lorsqu'elle est consomé pour ces effets psychotropes et "drogue du violeur" parce qu'elle peut induire un état hypnotique, des amnésies et pour sa faible remanance dans l'organisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by fab - dans Sciences
commenter cet article

commentaires

M.O. 22/04/2009 20:43

Un peu dur pour moi la chimie organique,j'avoue que je préfère la rubrique culture...
M.O.