Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 15:25

 

Un article intéressant dans le supplément Science du Monde : Les cellules souches : Eldorado pour escrocs

 

Un peu partout dans le monde, des cliniques privées proposent, à des prix exorbitant, des traitements qui ne reposent sur aucune base scientifique serieuse, et dont l'éfficacité et innocuité n'ont pas été prouvées.

 

"Aux Etats-Unis, fin décembre 2011, trois individus impliqués dans un trafic de cellules souches (issues de sang de cordon) entre le Texas et le Mexique ont ainsi été arrêtés"

 

"Le ministère de la santé chinois a proscrit, le 10 janvier, les essais n'ayant pas reçu l'approbation gouvernementale, et ordonné l'"arrêt immédiat" de telles pratiques."

 

"Y compris l'Allemagne : hébergée dans l'hôpital de Düsseldorf et dans celui de Cologne, la clinique XCell était célèbre bien au-delà de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Les malades venaient de toute l'Europe, voire d'encore plus loin, pour bénéficier de ses thérapies à base de cellules souches. [...] Agé de 18 mois, [un] nourrisson qui venait d'Italie a été victime en août 2010 d'une hémorragie cérébrale, à la suite d'une injection dans le cerveau de cellules souches provenant de sa moelle osseuse"

 

"Zandcell [une compagnie suédoise] met en avant la médecine régénérative, dit ne pas chercher à guérir de maladies mortelles. Il propose des "paquets" de 4 500 dollars (session énergisante ou "boost session"), 8 000 dollars ("antivieillissement") et 12 500 dollars (contre la "dégénération")"

 

cellule_souche_dpi.JPG

 

Plusieurs pays vont donc "partir en guerre" contre ces escrocs, sans réfléchir une seconde au faite que ces dérives sont la conséquence logique de leur propre législation. En France, par exemple, les différents débats sur la bioéthique ont largement ignorés l'opinion des chercheurs pour ne répondre qu'aux attentes des compagnies pharmaceutiques et des lobbies religieux. On aboutit donc à une loi "bancale" qui interdit freine la recherche fondamentale mais autorise les applications thérapeutiques. Ou comment jouer aux apprentis sorciers! Ainsi, la loi actuelle interdit les recherches sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires sauf dérogation pour les recherches « susceptibles de permettre des progrès thérapeutiques majeurs », remplacé ensuite par « finalité médicale ».

 

Jean Leonetti, rapporteur de la Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi relatif à la bioéthique, dans un article de La croix :

 

"En maintenant le principe de l'interdiction, on reste dans la philosophie du corpus législatif français, qui a toujours protégé l'embryon [...] même si la loi de 2004 est laïque, elle n'en conserve pas moins une vision spirituelle de l'existence."


"Pas question d’ouvrir la porte à tous types de recherches : celles-ci devront avoir une « finalité médicale », c’est-à-dire « avoir pour visée l’amélioration de la santé de l’homme, et non le savoir pour le savoir."

 

On a donc une logique purement commerciale de la recherche et une "diabolisation" des chercheurs puisqu'on reconnaît clairement que seul les religieux ont assez de spiritualité pour définir ce qu'est ma vie et différencier le bien du mal. C'est bien connu les chercheur ne sont que des intellectuels amoraux qui bidouillent des embryons pour satisfaire leur curiosité perverse! Encore une fois la Science se retrouve coincée entre le bigotisme religieux et la cupidité d'une société capitaliste....

Partager cet article

Repost 0
Published by doc-fab - dans Sciences
commenter cet article

commentaires