Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 17:29

En cette période de réforme des retraites, j'en est plus que marre d'entendre les politiciens répéter que :

 

"La durée de vie augmente, il faut donc travailler plus".

  

Qu'est ce qu'on entend exactement par "durée de vie"?

Il s'agit en réalité de l'espérance de vie qui est, en France, autour de 80 ans.

 

Est ce que ça veut dire que je vais mourir autour à environ 80 ans?  Absolument pas! Il s'agit plutôt d'une éstimation de la durée de vie d'un bébé qui nait en 2010 et vivrait toute ça vie dans les conditions de mortalité de cette même année.

 

Tout de suite on se rend compte que ça ne veut plus dire grand chose...

 

"Les statistiques c'est comme la lingerie : ce que l'on voit est très jolie mais l'essentielle est caché"

 

Reprenons depuis le début. Cette valeur est calculée à partir des données de la mortalité de l'année en question (ici 2006). [1]

 

Âge 0 1 2 3 4 5 ... 10 11 ... 40 ... 85 ... 100 ...
Nombre de décès 3186 270 161 124 102 96 ... 62 74 ... 1329 ... 21968 ... 2091 ...

 

L’âge moyen de décès est ici : 0x0,006 + 1x0,0005 + 2x0,0003 + ... + 120x0,004 = 75,5

 

(Déjà on vient de perde 5 ans d'espérance de vie!)

Mais cette valeur est très sensible à la distribution de la population. Par exemple une population plus jeune aura plus de jeune qui meurs et donc un âge moyen de décès plus bas, alors qu'en réalité ils vivront plus longtemps. C'est pour corriger cela qu'on a créé L'espérance de vie :

 

On rajoute donc les données de la distribution des âges de la population :

 

Âge 0 1 2 3 4 5 ... 10 11 ... 40 ... 85 ... 99 ...
Nombre de personnes 812 300 824 359 802 176 795 869 793 847 796 201 ... 760 070 771 651 ... 884 723 ... 274 013 ... 9 527 ...
Nombre de décès 3 186 270 161 124 102 96 ... 62 74 ... 1 329 ... 21 968 ... 2 965 ...

 

On calcule alors le taux de mortalité (nombre de décès divisé par le nombre de personne pour chaque âge).

Et le taux de survie = 100 - taux de mortalité (en pourcentage)

 

Âge 0 1 2 3 4 5 ... 10 11 ... 40 ... 85 ... 99 ...
Taux de mortalité 0,39% 0,03% 0,02% 0,02% 0,01% 0,01% ... 0,01% 0,01% ... 0,15% ... 8,02% ... 31,12% ...
Taux de survie 99,61% 99,97% 99,98% 99,98% 99,99% 99,99% ... 99,99% 99,99% ... 99,85% ... 91,98% ... 68,88% ...

 

On calcule ensuite, en multipliant les taux de survie, la proportion de personne arrivant à chaque âge :

 

Proportion arrivant à jusqu'à 1 ans = taux de survie à 1 ans

Proportion arrivant à jusqu'à 2 ans = (proportion arrivant à jusqu'à 1 ans) x (taux de survie à 2 ans)

Proportion arrivant à jusqu'à 3 ans = (proportion arrivant à jusqu'à 2 ans) x (taux de survie à 3 ans)

et ainsi de suite ...

 

Et la proportion de décès à cet âge = Proportion arrivant à jusqu'à cet âge x Taux de mortalité à cet âge

 

Âge 0 1 2 3 4 5 ... 10 11 ... 40 ... 85 ... 99 ...
Proportion arrivant jusqu’à cet âge 100% 99,61% 99,58% 99,56% 99,54% 99,53% ... 99,47% 99,46% ... 97,60% ... 43,78% ... 1,91% ...
Proportion de décès à cet âge 0,39% 0,03% 0,02% 0,02% 0,01% 0,01% ... 0,01% 0,01% ... 0,15% ... 3,82% ... 0,86% ...

 

L’espérance de vie est ici = 0 x 0,0039 + 1 x 0,0003 + ... + 85 x 0,0382 + ... = 80

 

 

On a alors créé une population virtuelle en faisant l'hypothèse que les taux de mortalité par âge du bébé qui vient de naître restaient identiques à ceux de cette année tout au long de sa vie. C'est à dire qu'on considère des taux de mortalité par âge qui reste constant pendant plus d'un siècle! Sans parler du fait qu'on parle d'un bébé imaginaire qui vient de naitre dans une population virtuelle!!! Remarquons également que dans notre population fictive 50% de la population dépasse 83 ans! Très réaliste donc...

 

L’espérance de vie est donc un indice conjoncturel, ce n’est pas la prévision de l’âge moyen des décès de l’année, pas plus que la durée de vie de ceux et celles qui viennent de naître !

 

Cette indice qui est calculé chaque année et augmente graduellement (notamment grâce à la baisse de la moralité infantile) en donnant l'impression que la durée de vie réelle augmenterait continuellement  et serait largement supérieure à l'âge de la retraite. Pourtant il n'a pas grande signification quant à notre durée de vie réelle puisque à ce jour aucune génération ne peut prétendre avoir vécu plus de 60-65 ans en moyenne. Certes, ces enfants pourront sans doute espérer vivre encore plus longtemps puisque la mortalité aux  âges élevés continue de baisser légèrement (uniquement pour les hommes), mais ces durées de vie sont trop futuristes et trop éloignées des conditions réelles.[2]

 

Il faudrait donc dire "L'espérance de vie augmente, il faut donc travailler plus". Malheureusement c'est pas les bébés imaginaires, nés dans une population virtuelle, qui vont travailler plus... C'est la durée de vie des gens qui meurt aujourd'hui qui a augmenter par rapport à celle de leur parents,

 

Notons que le mots espérance est bien choisi car il s'agit plus du résultat d'une foi mystique dans le progrès et la croissance que d'une observation scientifique rigoureuse de la réalité!  

 

Ou alors ils pourraient tout simplement dire la vérité : "la crise provoquée par la spéculation dérèglementée a mis à mal notre système sociale et comme on veut pas taxer capital (bien que responsable du problème) il faut baisser les pensions de la classe moyenne"

 


[1] François Sauvageot, Espérance de vie. Images des Mathématiques, CNRS, 2008.

 

[2]Jean-Claude Henrard, actualité et dossier en santé publique n° 21 décembre 1997

 

Partager cet article

Repost 0
Published by doc-fab - dans Politique
commenter cet article

commentaires