Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 10:37
Je viens de réaliser que l'on ne fête pas le 11 novembre ici, pas plus que le 8 mai. Evidemment, les allemands ne vont pas célébrer leurs défaites contre la France! Alors à chaque fois je me sens un peu con à prendre des congés pour revenir en France parce qu'on célèbre le faite qu'on vous a bien botté le cul (grâce aux ricains bien sur). Ce genre de célébration est assez mal comprise en Allemagne surtout en ces temps de construction européenne...
Ici à part la réunification (qui est tombé un samedi cette année, le 3 octobre, la fête nationale allemande ou j'ai été réveillé par le feu d'artifice) les jours fériés sont quasiment que des fêtes religieuses : Noël, Pacques, Épiphanie, Assomption, Eucharistie, Toussaint, la fête de la Réforme et le Jour de Prière et du Repentir... Et ils sont différents en fonction des Länder... Difficile de s'y retrouver, alors régulièrement je me pointe au labo les jours  fériés, dégoûté de m'être réveillé pour rien ou alors je prends des congés pour rentrer en France et célébrer honteusement la défaite du pays qui d'accueil...
Il semblerait que les politiciens allemands en est un peu marre de voir les français fêter leurs défaites chaque année, on se souvient de la poignée de main émouvante de François Mitterrand et Helmut Kohl, lors de la 70ème commémoration de la bataille de Verdun, qui symbolisait le renforcement de l'amitié franco-allemande et de la construction européenne. Mais à la longue ça commence à bien faire. Cette année, Angel Merkel sera invitée pour les commémorations du 11 novembre et Nicolas Sarkozy a donc été obligé de modifier le sens de cette journée :


« Nicolas Sarkozy souhaite, après la mort du dernier poilu, que le 11 novembre devienne une journée de réconciliation franco-allemande, pour bâtir un avenir partagé 
».

Je doute que les allemands accepte cette date pour célébrer une réconciliation qui reste un phénomène politique plutôt qu'une réelle harmonie des peuples. Pour les allemands, la France c'est Paris et la Côte-d'azur et pour les français l'Allemagne c'est la choucroute et la bière (même si j'ai l'impression que les français mangent plus de choucroute que les Allemands, en tout cas j'en est jamais vu ici)...

Je pense que la meilleure solution serait de réconcilier touts les peuples d'Europe en fusionnant tous les jours fériés de chaque pays dans un calendrier européen et en ajoutant une date symbolique de la construction européenne comme par exemple le 9 mai, date anniversaire de la déclaration de Robert Schuman qui lança la construction communautaire et devenue la fête de l’Europe, en plus ça fera un grand pont 8-9 mai... Tous les peuples auront alors de nouveaux jours fériés et une opportunité unique d'apprendre l'histoire et la culture de leurs voisins. J'entends déjà les rabats-joies me dirent que ce sera mauvais pour l'économie, qu'il faut travailler plus, bla bla bla... A quoi je repondrais qu'il existe déjà de fortes disparitées entre le nombre de jours fériés des différents pays européens, sans que l'on puisse prouver un lien quelconque avec leur productivité nationale, et puis une meilleure entente et une meilleure  compréhension des peuples c'est bon pour le commerce, sans parler du développement du tourisme et de la préservation de l'union et de la diversité culturelle des peuples européens.






Partager cet article

Repost 0
Published by fab - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Cha' 02/11/2009 09:45


Et les allemands ne chôment pas pour la fête du travail ??


fab 04/11/2009 16:25


Il me semble que c'était ferié effectivement.
Tous les jours feriés ne sont pas des fêtes religieuses bien sûr, mais c'est le cas pour la majorité d'entre eux.