Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 17:56

Le 7 Juin, 2011, une éruption solaire de classe M2 (moyenne), à eu lieu dans le complexe de taches solaire  1226 -1227 déclanchant un orage magnétique de classe S1 (mineur) et une éjection de masse coronale  spectaculaire.

 

 

 

 

On observe un  plasma lumineux et de particule de haute énergie éjecté du Soleil à 1400 km / s qui heureusement ne ce dirige pas vers la Terre.

Les éruptions solaire se produisentt périodiquement à la surface de la photosphère et projette au travers de la chromosphère des jets de matière ionisée qui se perdent dans la couronne à des centaines de milliers de kilomètres d'altitude. Elle est provoquée par une accumulation d'énergie magnétique dans des zones de champs magnétiques puissants au niveau de l'équateur solaire, probablement suite à un phénomène de reconnexion magnétique.

 

220px-Ring_of_fire.jpg

 


Les éruptions solaires sont classées en différentes catégories selon l'intensité maximale de leur flux (en watts par mètres carrés, W/m2) dans la bande de rayonnement X de 1 à 8 Ångström au voisinage de la Terre (en général, mesuré par l'un des satellites du programme GOES).


Les différentes classes sont nommées A, B, C, M et X. Chaque classe correspond à une éruption solaire d'une intensité dix fois plus importante que la précédente, où la classe X correspond aux éruptions solaires ayant une intensité de 10-4 W/m2. Les éruptions solaire ayant un intensité superieur à 10-3 sont des "mega solar flare" (i.e. mega-éruption solaire).

 

Classe

 Intensité de flux (W/m²)

A

<10-7

B

10-7 < = I < 10-6

C

  10-6 < = I < 10-5

M

  10-5 < = I < 10-4

X

10-4 < = I <10-3

 

Au sein d'une même classe, les éruptions solaires sont classées de 1 à 10 selon une échelle linéaire (ainsi, une éruption solaire de classe X2 est deux fois plus puissante qu'une éruption de classe X1, et quatre fois plus puissante qu'une éruption de classe M5). Ces sigles correspondent à la mesure de la puissance du rayonnement X, telle que déterminée par le système GOES.

 


Les orages magnétiques sont classé, de S1 à S5, en fonction de la radiation solaire reçue par la terre en MeV avec une échelle logaritmique

 

Flux de particules (MeV)

Radiation solaire

10

S1

102

S2

103

S3

104

S4

105

S5

Partager cet article

Repost 0
Published by doc-fab - dans Sciences
commenter cet article

commentaires