Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 11:28

Les chercheurs de la collaboration OPERA, ont détecté des particules (neutrino) filant plus vite que la lumière. Le neutrino est une particule élémentaire du modèle standard de la physique des particules. L’existence du neutrino a été postulée pour la première fois en 1930 par Wolfgang Pauli pour expliquer la désintégration bêta afin que la conservation des nombres quantiques soit respectée ("rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme" même en physique quantique!). Il fut mis en évidence expérimentalement en 1956. Longtemps sa masse fut supposée nulle, mais bien que celle-ci n'ait encore jamais été mesurée il est admis qu'elle ne l'est pas. En effet, plusieurs expériences ont démontré que les neutrinos pouvaient changer de saveur (électronique, muonique et tauique) par le phénomène d'oscillation, qui ne peut se produire que si le neutrino est massif. Les neutrinos de l'expérience OPERA sont produits par le CNGS (CERN Neutrinos to Gran Sasso), le faisceau rouge qui part à droite sur le schéma du LHC à Genève.


LHC.jpg



Ils parcourent 730 km jusqu'au détecteur OPERA situé à Gran Sasso. Ce détécteur est composé d'un ensemble de 150 000 briques de 8,3 kg, elles-mêmes composées d'un empillement feuillets de plomb et de plaques photographiques (photo ci-dessous).


20-mai-0057_2_-2-1780a.jpg


L’expérience OPERA a pour but de caractériser les propriétés des neutrinos (les oscillations de saveurs). Le nombre d'évènements mesurés étant faible, les chercheurs se sont occupés à calibrer la manip et à vérifer si tout marchait bien en mesurant, entre autre, la vitesse des neutrino, et là surprise! Les neutrinos dépassent la vitesse de la lumière dans le vide! Après six mois pour vérifier tous les calculs et les possibles erreurs de mesure (la gravité de la Lune, le tremblement de terre des Abruzzes...) le résultat reste inexpliqué. A cours d'idée, les chercheurs ont donc décidé de publier leurs résultats afin qu'ils soient évalués par leurs pairs, le fonctionnement classique de la communauté scientifique.

 

Cette découverte a créé un petit "buzz" sur le net, repris par les médias avec des titres sensionnels (et accessoirement faux) du genre "Einstein avait tort". Comme si la découverte de la relativité d'Einstein avait donné tort à Newton alors qu'on utilise toujours sa théorie pour construire des maisons. On utilisera toujours la relativité pour faire fonctionner nos GPS. On assistera probablement à une extension de la théorie existante vers de nouvelles frontières expérimentales. Le travail scientifique, fruit du sérieux et de la patience, n'est décidément pas adapté au rythme des médias. Cependant il semble aussi que le CERN ne soit pas tout à fait prêt à gérer l'engouement du public (24h pour mettre à jour leur site!). Une conférence a été organisée, et devait être passionnante, mais pas filmée! Donc d'un côté, les scientifiques se plaignent du désintérêt du grand public pour la science et de la piètre qualité du journalisme scientifique. Et d'un autre côté lorsqu'un résultat arrive à captiver l'opinion publique, les scientifiques ne sont pas capables de contrôler leur communication (le CERN doit pourtant avoir un service communication et un attaché de presse!).


 

 L'autre chose que je trouve intéressante dans cette histoire c'est qu'OPERA est une expérience "annexe" du LHC. En effet, ce temple de la physique n'est pas là uniquement pour trouver le boson de Higgs (stupidement appeler particule de Dieu) mais on y étudie aussi la physique des plasmas, la supersymetrie, l'antimatière, la matière noire, les nouvelles dimensions, les rayons cosmiques, les noyaux instables d'ions lourds, les oscillations de saveurs neutrinos, etc. Pourtant, lors de son inauguration, la communication s'est concentrée seulement sur le boson de Higgs, alors qu'il aurait fallu mettre en avant la diversité des recherches menées et la multitude de questions auxquelles se confrontent les physiciens. C'est un problème récurrant dans la recherche ou l'on finance, à grands coups de subventions, des "projets d'excellence" bien visibles et en oubliant la pluralité de la physique, domaine passionnant, riche et vaste.

 

Il s'agit d'un résultat surprenant mais qui reste à reproduire notamment au Japon (expérience T2K) mais sur 300 km seulement, ce qui prendra probablement plusieurs années. J'espère que le service de comunication du CERN sera prêt d'ici là...

 

 


Le site officiel du CERN

 

Le site de l'expérience OPERA

 

Le neutrino (Wikipédia)

Partager cet article

Repost 0
Published by doc-fab - dans Sciences
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 05/07/2012 22:52

Blog(fermaton.over-blog.com),No-14. THÉORÈME DE HIGGS. - Le dieu rédempteur de la science ?